Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

JC Lattès // 2011

Cette auteure fait décidément ce qu’elle veut de moi.

Après avoir lu, D’après une histoire vraie (le livre qui suit celui-ci), j’avais hâte de retrouver les mots et l’intimité de Delphine de Vigan.

Je remonte donc le fil de ses publications à contre-courant et je découvre Rien ne s’oppose à la nuit.

Bilan de lecture : un gros, un immense coup de ❤️ pour ce livre sensible et terrifiant de justesse.

Je suis conquise par le don de Delphine de Vigan pour se raconter sans s’exhiber, de dire presque tout sans laisser au lecteur l’impression d’avoir piller une tombe.

Je suis souvent mal à l’aise face à l’autofiction , et d’ailleurs j’évite les romans où le lecteur se trouve en position de voyeur. Mais là, non mais là !!!

Le ton et l’urgence de dire font oublier cela, l’amour et le besoin de faire vivre sa mère disparue font de ce roman un livre délicat et étonnamment pudique. 📖😍

Oui, contre toute attente, un livre pudique.

A lire absolument si vous ne l’avez pas encore lu. N’hésitez pas à partager avec moi votre avis de lecture, je suis encore toute bouleversée par la mienne 😊

Laisser un commentaire